Suivre ce blog
Administration Créer mon blog


1640247-2208135.jpgGénéral Baba Laddé, leader du FPR

Depuis quelques temps la presse centrafricaine s'acharne contre moi et mes hommes, nous accusant de pillages et d'extorsions. Ils ne font que répandre  la calomnie et la propagande des gouvernements centrafricain et tchadien. Depuis ma première arrestation le 15 octobre 1998 pour tentative de coups d'état, mon passage au Darfour de 2006 à 2008 et ma présence en RCA depuis septembre 2008, jamais nous ne nous sommes attaqués à des populations civiles. Et je tien à rappeler  que c'est l'Armée Populaire pour la Restauration de la Démocratie (APRD) qui nous a invité à nous installer en Centrafrique. Depuis nous avons fait fuir les zaraguinas et autres bandits des zones où nous sommes présent! Nous protégeons les civils centrafricains.

Mon mouvement, le Front Populaire pour le Redressement, défend tous les Tchadiens, bien sûr les Peulhs dont je suis issu, mais aussi les Arabes, les Hadjarais, les Saras, les Zaghawas, les Goranes, tous les Tchadiens de Moundou au Tibesti, du Ouaddai au Kanem.



Je défends les Peuls, ma communauté, car elle a été particulièrement victime des exactions d'Idriss Deby Itno. Par son histoire, le FPR défend la cause des Peulhs du monde entier. Le Front Populaire pour le Redressement est révolté par le sort des Peuls fait en Mauritanie ou en Guinée, par la tragédie qu'est en train de vivre Nafissatou Diallo à New York et par l'expulsion des Mbororo du Uélé en RDC. Nous les aiderons tous par des actions humanitaires non violentes. Concernant la milice peule Ganda Iso dans la région d'Ansogo au Mali, je condamne fermement leur violence mais comprend très bien leurs revendications légitimes. Enfin je félicite les archers peuls qui protègents les civils dans toutes la RCA.

Le FPR est pour un islam moderne, tolérant, vivant en paix avec les chrétiens et les animistes. Malheureusement Idriss Déby manipule la religion pour diviser les Tchadiens.


Moi, Général Baba Laddé, j'ai été contacté par 3 émissaires venant du Niger et représentant al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI), les Boko Haram du Nigeria, le Front Islamique Tchadien d'Ahmat Tidjani Ismaël Bichara, les Shebab Somalien et al Qaida dans la Péninsule Arabique (AQPA), pour faire une rebellion islamiste en RCA et au Tchad. J'ai refusé leur argent (des millions d'euros) car je veux un islam moderne et mon modèle est l'AKP au pouvoir en Turquie. Les religieux musulmans qui veulent la démocratie comme en Tunisie et en Egypte je les respecte, mais ceux qui tuent des innocents je les méprise.  Je suis pour la paix, la liberté et l'égalité.

 


On a aussi essayé de me manipuler, des émissaires soi disant envoyé par des groupes armés m'ont demandé à ce que le Front Populaire pour le Redressement collabore avec eux pour prendre le pouvoir en RCA; je ne sais pas si c'était de vrais émissaires de ces mouvements ou des espions de Déby et Bozizé pour me manipuler. Ces émissaires ont été au nombre de 9 depuis 2 ans. Ils se sont dit successivement envoyé par l'UFDR centrafricaine, la CPJP centrafricaine, la Lord Resistance Army (LRA) ougandaise, les ADF-Nalu ougandais, le FDLR rawando-congolais, le MJE du Darfour, la SPLA Sud-soudanaise, du Sud-soudanais Peter Gadet, du Congolais Jean-Pierre Bemba.



Par contre des hauts gradé centrafricains m'ont demandé de l'aide pour faire un coup d'état contre Bozizé. Et un minitre Camerounais dont je tairais le nom m'a demandé d'attaquer le Cameroun dans l'Adamawa pendant que le MEND nigerian attaquerais la presqu'île de Bakassi.


J'ai refusé toutes ces propositions et leur argent car je veux la démocratie en RCA, au Tchad et dans les pays voisins. Des Centrafricains comme Martin Ziguélé ou Marie Reine Hassen feraient de très bon gouvernants, mais je ne ferais rien contre Bozizé. Seulement défendre les civils des attaques des Zaraguinas. Je ne serais jamais en guerre contre les Centrafricains. Les Tchadiens et les Centrafricains sont frères et je voudrais dire ma tristesse pour les affrontements au KM5 de Bangui, je pries pour toutes les victimes.

On m'a aussi proposé de faire du trafic de cannabis, de cocaine et d'héroine ainsi que du trafic d'ivoire et d'animaux. J'ai bien sûr refusé et interdit le passage des traficants et braconniers dans les régions où sont stationnés mes hommes. Aucune mafia, aucun gang ne pourra agir tant que nous serons là.


Des négociations me sont proposé à Ndjamena. J'accepte à la condition que des forces de l'ONU me protègent pour ne pas me faire kidnapper comme en 2009. Si cela n'est pas possible, je propose que les négociations soi faites à l'étranger, à Brazzaville, Libreville, Dakar, Ougadougou, Abidjan, Nairobi, au Qatar ou même en Turquie. Je laisse le pouvoir tchadien choisir parmi ces lieux celui qu'il souhaite pour des négociations. Car dans les conditions actuelles nous ne pouvons faire de négociations à N'djaména.

Je rappelle que je suis en cessez-le-feu avec les forces de Déby, mais qu'il serait rompu si des forces kadhafistes venant de Libye pénétrait au Tchad. Cela sera inacceptable.

Peuples Tchadien et Centrafricain, n'écoutez pas la presse au ordre du pouvoir, je vous redis que le Front Populaire pour le Redressement à toujours protéger les civils et les protégeras toujours.


                                                                Général Baba Laddé, président du FPR

 

Tag(s) : #Communiqués de Presse