images-copie-25

Selon des indiscrétions qui nous parviennent de l’entourage du Tout puissant Ministre de la Justice, de la Moralisation publique, de la Bonne Gouvernance, Garde de Sceaux, la nasse va bientôt se serrer autour des personnalités ci-haut citées. Il se murmure que leurs délits sont tout établis et il ne reste plus que les finalisations de l’acte d’accusation pour les mettre devant la police judiciaire.
Premièrement, il s’agissait tout simplement de mettre Mahamat Hissein et Kedellah Younous au frais, mais après petit conciliabule, l’entourage du ministre s’est rendu compte que tous les mis en cause ne sont que de Nordistes, il faut donc géopolitiser la question. C’est ainsi que Dadnadji qui a des casseroles provenant de sa boulimie à vendre les terres surtout en station-service et sa mauvaise gestion de la Patte d’oie est introduit dans la liste. Hassan Sylla a profité de l’occasion pour donner le nom de celui qui l’avait humilié publiquement et l’a éconduit comme un malpropre avant d’être repêché par la clique à Haïga.
C’est ainsi que Mahamat Hissein, doit se faire épingler dans sa gestion de la montée sur satellite de l’ONRTV et surtout l’acquisition des véhicules du direct. Son remplaçant, Kalzebeut Pahimi Debeut doit aussi suivre dans la même affaire. Mahamat Hissein est d’ores et déjà dessaisi des actions qu’il détenait à l’Imprimerie du Tchad. Ces actions acquises en tant que prête nom du Chef de l’Etat, sont désormais transmises à Zakaria Idriss Déby Itno.
Il faut dire que Mahamat Hissein a toujours gêné dans l’entourage du Chef où on le trouve très hautain. Bien que ne représentant aucun danger puisque n’ayant aucune assisse populaire ni familiale à l’instar d’un Annadif, sa suffisance et son dédain pour les courbettes le font passer pour l’homme à humilier à tout point. Il faut faire baisser sa tête.
Kedellah doit répondre de sa gestion des fonds Hadje 2010 puisqu’avant que ces fonds ne soient mouvementés par Zen Bada c’est le ministre de l’intérieur qui les mouvementait. Il doit payer pour la quasi rébellion des Kréda dont l’un de leurs chefs, Mahamat Abdoulaye du MPDT est pratiquement en exil à Dakar.
Est-ce que ce scoop va les décourager dans leurs actions, les prochains jours risquent d’être décisifs. Wait and see !
Birémé Wal Hamid
 
Tag(s) : #Articles
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog