Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Makaila, plume combattante et indépendante

Makaila.fr est un site d’informations indépendant et d’actualités sur le Tchad, l’Afrique et le Monde. Il traite des sujets variés entre autres: la politique, les droits humains, les libertés, le social, l’économique,la culture etc.

La jeunesse tchadienne a aussi besoin de compétitions dans les stades, sous les youyous de la population

 

 

La nouvelle est tombée le week-end dernier : N’Djamena n’accueillera pas les jeux de la francophonie de 2017. Elle m’a glacé. Voilà pourquoi je fulmine ma colère contre la communauté internationale. Dire qu’on nous rabâchait que notre dossier était très solide ! Que s’est-il passé ? Personne ne nous le dira. Du côté du gouvernement, c’est le black-out total sur le sujet !

 

En effet, selon une presse internationale, notre capitale a été devancée par Abidjan, avec 817 point (contre 714 à notre métropole). Mais, à quelques kilomètres de cette ville, les Maliens réclament un soutien pour faire face aux Jihadistes. Abidjan tarde à répondre à cet appel. N’Djamena a été plus prompte, en envoyant le plus gros contingent après la France.

 

Quand il faut envoyer les jeunes tchadiens mourir, la communauté internationale fait de beaux yeux au Tchad. Elle n'a même besoin d'envoyer des spécialistes pour analyser nos forces. Sa presse ne tarit pas d'éloges à notre égard: armée expérimentée et aguerrie, troupes habituées combats sur le désert, patati patata ! Lorsque ces mêmes jeunes veulent jouir des effets positifs des luttes d’une autre nature, la communauté internationale nous soumet à un autre verdict ! Les Tchadiens sont donc interpeler. Ils doivent donc réfléchir.

 

Ce n’est pas la première fois que nos forces sont engagées par la communauté internationale dans une sale compétition. Congo Brazza, RDC, RCA, j’en passe, nos fleurs y ont péri par centaines. Aujourd’hui, leurs familles souffrent avec les orphelins. Aucun pays ne leur est venu en aide. Des véreux ont vécu de leur sang. Et tout ceci doit cesser.

 

Dans les instances dirigeantes des institutions internationales, les Tchadiens sont sous représentés ! Alors que nous veut-on ? Ne devrions-nous pas retirer nos forces du Mali ? Et dire que notre intervention est presque supportée par les fonds du contribuable !

 

Les auteurs de cette cavale contre la jeunesse tchadienne nous doivent des explications. Mais, l’équipe d’Idriss Déby Itno doit revoir sa copie en ce qui concerne son désir d’accueillir les compétitions internationales. Il faut, à mon humble avis, tout commencer sur le plan national : des championnats dignes de nom, des infrastructures sportives à la hauteur des défis, des résultats sur le plan international capables d’amener les gens à avoir un peu de considération pour notre jeunesse…Pour défendre nos dossiers, il faut des gens aguerris, des orateurs qui ne vont pas faire du tourisme. En somme, nous devons placer les intérêts supérieurs de la nation au dessus des égoïsmes.

 

Sinon, il ne sert à rien d’envoyer nos jeunes à la boucherie alors que les autres veulent voir les leur rivaliser d’ardeur sur les stades accessibles à leurs populations.

 

Wachinzoumbo Padaré

Analyste indépendant,

Collaborateur du Blog de Makaïla

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> moi je crois que en organisant le jeu de la francophonie,les tchadiens allaient beneficier des infrastructures quel en soit le coût.ça allait contrindre un peu la race aryane à baisser le pillage<br /> du pays quand bien même le pays est en voie de Privatisation.<br />
Répondre
S
<br /> Ne vous emportez pas, M. l'analyste.  La réponse aux problèmes du sport ychadien se trouve dans les propositions faites par<br /> vous-même : "Il faut, à mon humble avis, tout commencer sur le plan national : des championnats dignes de nom, des infrastructures sportives à la hauteur des défis, des résultats sur<br /> le plan international capables d’amener les gens à avoir un peu de considération pour notre jeunesse…Pour défendre nos dossiers, il faut des gens aguerris, des orateurs qui ne vont pas faire du<br /> tourisme. En somme, nous devons placer les intérêts supérieurs de la nation au dessus des égoïsmes". Donc le problème est national. Laissez la communauté internationale<br /> tranquille.<br />
Répondre
M
<br /> je suis entierement d'accord avec toi mon frere NGarmadji, le combat actuel pour le peuple tchadien se trouve sur le terrain economique et social. nous devons luttr pour la bonne qualité de<br /> l'education, de la santé. nous devons lutter contre la famine qui tue des milliers d'enfants chaque année.... et d'ailleur tout le monde sait qu'organiser une competition internationale coute<br /> tres cher en terme financier car l'investissement est collossale surtout pour un pays comme le Tchad qui manque d'infrastructure et ce rar de reliser un retour sur investissement.<br /> <br /> <br /> Ce pourquoi je crois que la priorité actuelle du Tchad doit etre la reponse aux besoins de base de la population et peut etre un jour on pourra organiser des competitions INTERNATIONALES <br />
Répondre
N
<br /> Mr l'Anakyste  Dequoi s'agit -il ici Qu'on donne l'organisation des jeux parcequ'ils alles au Mali ? Regardez un peu la cartedes pays membres et pays observateurs de la<br /> Francophonie Certains  ne connaissent meme pas ou se  trouve le Tchad .d'autres ne parlent ni ne partagent le francais en  commun  comme le stipule la<br /> charte de la francophonie<br /> <br /> <br /> Nous avons bien de domaines socio-economiques ou nous dvrions chercher a  memer de competitions avec les autres pays francophones Ce qui se passe chez nous<br /> on le voit dans aucun pays francophones<br /> <br /> <br /> Enfin vous etes analyste Le combat aujourd'hui est surtout economique Pourquoi voudriez-vous que d'autres pays envoient leurs enfants mourir sur de theatres d'operations a l'exterieur<br /> Si certaines communautes tchadiennes du grand pere au fils n'ont n'a appris faire la guerre ce n'est pas la faute des autres D'ou vient qu'etre guerrier est un<br /> element a ajouter au dossier de la candidature du Tchad<br /> <br /> <br />  Bien vous Bien a tous <br />
Répondre